Super konane !

citations

{ 16:16, 16/01/2007 } { Posté dans particulier } { 0 commentaire(s) } { 0 rétrolien(s) } { Lien }

"L'oiseau chante, même si la branche sur laquelle il est perché craque, parce qu'il sait qu'il a des ailes."
José Santos Chocano (1875-1934)


"L'élève dort, même s'il n'a pas appris son cours, parce qu'il sait qu'il a des sèches."
Ze Team (2000-... )


"Qui court après l'esprit attrape la bêtise"
Max. Fohet (prof d'histoire) (?-....)


"L'éternité c'est long...
... surtout vers la fin."
Franz Kafka


"Si tu as besoin de quelque chose, appelle-moi, je te dirais comment t'en passer."
Coluche (1944-1986)


"Je suis chauve, mais j'ai une queue de cheval."
Michel Blanc (1952-...)


"Quand la merde tombe du ciel, le malchanceux n'a pas de chapeau."


"L'homme sage apprend de ses erreurs.
L'homme plus sage apprend des erreurs des autres."


"Qui ne pète ni ne rote est voué à l'explosion."


"Qui s'endort avec le cul qui gratte se réveille avec le doigt qui pue..."
Romain Bouteille


"Si ton professeur se tue à t'expliquer quelque chose… prend ton temps, laisse-le mourir."


"Si tu pisses contre la tempête, tu mouilles tes chaussettes !"


"Si tu veux déplacer une montagne, t'as intérêt à commencer tout de suite."


"Il vaut mieux se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet."
Gustave Parking


"Heureux l'élève qui comme la rivière arrive à suivre son cours tout en restant dans son lit"


"Quand on voit les dégâts que font les pigeons on remercie dieu de ne pas avoir donné d'ailes aux vaches."


"La culture c'est comme un parachute, quand on en a pas on s'écrase."
Pierre Desproges (1939-1986)


"La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale."
Pierre Desproges (1939-1986)


"L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve : ça le fatigue."


"Si tu cognes ta tête contre une cruche et que ça sonne creux, n'en déduit pas forcement que la cruche est vide !"

Si tu cherches un bon café, trouves d'abord une belle banane."
Popayan.


"Les élèves c'est comme le linge, quand il fait beau, ça sèche"


"Mieux vaux pet qui résonne, que pet qui empoisonne."


"Un intelligent peut jouer l'imbécile, pas le contraire."


"Dans la vie il ne faut pas s'en faire, jamais personne n'en est sorti vivant."


"Il n'y a que 2 choses infinies : l'Univers et la bêtise humaine.
Pour l'Univers je ne suis pas sûr."
Albert Einstein (1879-1955)


"Il faut étudier pour comprendre et tricher pour réussir."
Romano Sa Pinto (1897-1938).


"Si les cons étaient des fleurs la salle des profs serait le plus beau des jardins."
PS, ça peut s'appliquer aux élèves aussi des fois ;)


"Les élèves c'est comme les sous-marins Russe : coulés en juin, repêché en septembre."
Erf, il l'on même pas encore repêché ...


"Wazzzzzzzzaaaaaaaaaa."
© Budweiser ;)


"La mort est un grave sens de savoir-vivre."


"If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly."


"Se taire en classe c'est respecter le sommeil des autres."


"Si l'ennui était mortel le lycée serait un cimetière."


"Sauvez un arbre, mangez un castor !"


"Une chose intelligente est une chose que n'importe quel imbécile peut comprendre."


"La théorie c'est quand rien ne marche et que tout le monde sait pourquoi.
La pratique c'est quand tout marche et que personne ne sait pourquoi
Ici (au lycée), théorie et pratique sont réunis :
rien ne marche et personne ne sait pourquoi"


"La culture c'est comme un parachute, quand on en a pas on s'écrase"


"Si l'envie de travailler te prend, assieds toi et attends qu'elle passe."


"C'est le rôle essentiel du professeur que d'éveiller la joie de connaître et d'apprendre."
Albert Einstein

"Si tu poses une question à tes chaussons, la réponse est douillette mais idiote."


"Aller doucement n'empêche pas d'arriver."


"Le jour ou le soleil brillera que pour les cons, tu auras les oreilles qui chauffent."


"C'est au pied du mur que l'on voit le mieux le mur."
Bigard


"Les cours c'est comme les cheveux au plus ils sont longs au plus on les brosse."


"Le génie représente un pour cent d'inspiration et quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration."
Thomas ALVA EDISON


"Si l'Etat est fort, il nous écrase. S'il est faible, nous périssons."


"Faire aisément ce que d'autres trouvent difficile à réaliser, c'est le talent ; faire ce qui est impossible au talent, c'est le génie."
Henri-Frédéric AMIEL


"Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a rien à dire d'intéressant on cite généralement un proverbe chinois."


"Si tu vois quelqu'un se reposer, aides-le."


"Le travail est sacré, n'y touches pas."


"Gagner sa vie ne vaut pas le coup puisqu'on l'a déjà."
Coluche


"Longue est l'autoroute du savoir et nombreux sont les péages."


"Le voyageur avisé n'emporte pas plus de chapeaux qu'il n'a de têtes : l'excédent, c'est le luxe des imbéciles. Voilà pourquoi un élève devrait toujours avoir une feuille de sèches plutôt que 30 feuilles de cours."


"Il vaut mieux boire un schnaps, que de regarder de travers ceux qui le font."
Nils Kjaer, Une lettre sur l'esthétique.


"Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir."
Épicète


"Le plus dur, c'est pas de devenir célèbre. C'est de retourner à l'anonymat."
J-J Goldman.


"Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé."
Guy de Maupassant, confession d'une femme.


"Quand les talons claquent, l'esprit se vide."
Maréchal Lyautey.


"Plaignont les tourterelles, qui ne se baisent qu'au printemps !"
Ninon de Lencios

"Un beau visage est un avantage préférable à toutes les lettres de recommandation."
Aristote


"L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent ; Il éteint le petit, il allume le grand."
Bussy-Rabutin, L'histoire amoureuse des Gaules.


"Plus de mort, moins d'ennemis."
Charles IX, lors de la Saint-Barthélemy.


"Enfant, vous êtes l'aube, et mon âme est la plaine qui des plus douces fleurs embaume son haleine quand vous la respirez." Victor Hugo, Les feuilles d'automne.


"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles."
SENEQUE


"L'éducation développe les facultés, mais ne les crée pas."
VOLTAIRE


"Le possible est déjà fait ; l'impossible est en cours ; pour les miracles, prévoir un délai."


"Le jour où on mettra les cons sur orbite, tu n'auras pas fini de tourner"
Lino Ventura


"Lorsque le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt"


"Les profs nous aident à résoudre des problèmes que l'on aurait jamais eu sans eux"


"Rien n'est irréalisable dans ce monde si nous le voulons bien c'est CA l'espoir de l'avenir."
John Fizgerald kennedy


"Un livre n'est pas moral ou immoral, mais juste bien ou mal écrit, c'est tout."
Oscar Wilde


"J'adore le travail... La preuve je peux regarder un homme travailler pendant des heures..."


"Le beau est toujours bizarre." Baudelaire



"Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu`ils le sont."


"Le travail est l'opium du peuple."


"Quand tu perds ce que tu as, la culture est la dernière chose qu'il te reste."


"Tout homme nait par accident, se prolonge par faiblesse, et meurt par rencontre."
Jean-Paul Sartre


"La semaine du travailleur à 7 jours, celle du paresseux 7 demains."

"Si les cons pouvaient voler, on ne verrait plus le soleil."


"Dieu a créé les hommes. Pour l'en remercier les hommes ont créé Dieu."

English sentences

 

 

The potential   (   effect   ) of the disaster was enormous.

Wars cause great negative effects on the environment

 And also have a profound effect on the country's economy.

War is terrible for everyone involved.

The soldiers fight the enemy and risk to shed their lives just for their country.

War is an armed conflict between two sides based on the use of the weapons.

Many thousands of people die from starvation every year.

It may be better to avoid the armed conflict and refuge to the peaceful negotiation.

Since this moment, the young people begin thinking seriously to sacrifice and to shed blood for his country which considers the most precious.

The man, whose the leg was broken is my father.

The king was murdered by the traitor who is the general of armed     force.

This African country is always threatened by the starvation.

Don't prejudge the behaviour of the black people because you don't know them.

They prefer to wage war against U S A   to the last man than resignation because they hate USA because it drops an atomic bomb on the Japan.

They fight courageously to liberate their city whereas the others want destroy the nuclear reactor.

American arms used on purpose banned weapons in the last war in Iraq.

They want to trigger the war for political reasons.

Iran will use certainly its nuclear power to defend its civilized rights.

 

 

 

 

 

 

 


OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBL
OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBL
OGDE
COSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLOGDECOSBL
OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOS
BLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBL
OGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGDECOSBLOGDECO
SB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLOGDEC

english sentences

{ 16:11, 16/01/2007 } { Posté dans particulier } { 0 commentaire(s) } { 0 rétrolien(s) } { Lien }

English sentences

 

 

The potential   (   effect   ) of the disaster was enormous.

Wars cause great negative effects on the environment

 And also have a profound effect on the country's economy.

War is terrible for everyone involved.

The soldiers fight the enemy and risk to shed their lives just for their country.

War is an armed conflict between two sides based on the use of the weapons.

Many thousands of people die from starvation every year.

It may be better to avoid the armed conflict and refuge to the peaceful negotiation.

Since this moment, the young people begin thinking seriously to sacrifice and to shed blood for his country which considers the most precious.

The man, whose the leg was broken is my father.

The king was murdered by the traitor who is the general of armed     force.

This African country is always threatened by the starvation.

Don't prejudge the behaviour of the black people because you don't know them.

They prefer to wage war against U S A   to the last man than resignation because they hate USA because it drops an atomic bomb on the Japan.

They fight courageously to liberate their city whereas the others want destroy the nuclear reactor.

American arms used on purpose banned weapons in the last war in Iraq.

They want to trigger the war for political reasons.

Iran will use certainly its nuclear power to defend its civilized rights.

 

 

 

 

 

 

 


OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBL
OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBL
OGDE
COSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLOGDECOSBL
OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOS
BLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBL
OGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGDECOSBLOGDECO
SB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLOGDEC

{ 16:11, 16/01/2007 } { Posté dans particulier } { 0 commentaire(s) } { 0 rétrolien(s) } { Lien }

English sentences

 

 

The potential   (   effect   ) of the disaster was enormous.

Wars cause great negative effects on the environment

 And also have a profound effect on the country's economy.

War is terrible for everyone involved.

The soldiers fight the enemy and risk to shed their lives just for their country.

War is an armed conflict between two sides based on the use of the weapons.

Many thousands of people die from starvation every year.

It may be better to avoid the armed conflict and refuge to the peaceful negotiation.

Since this moment, the young people begin thinking seriously to sacrifice and to shed blood for his country which considers the most precious.

The man, whose the leg was broken is my father.

The king was murdered by the traitor who is the general of armed     force.

This African country is always threatened by the starvation.

Don't prejudge the behaviour of the black people because you don't know them.

They prefer to wage war against U S A   to the last man than resignation because they hate USA because it drops an atomic bomb on the Japan.

They fight courageously to liberate their city whereas the others want destroy the nuclear reactor.

American arms used on purpose banned weapons in the last war in Iraq.

They want to trigger the war for political reasons.

Iran will use certainly its nuclear power to defend its civilized rights.

 

 

 

 

 

 

 


OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBL
OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBL
OGDE
COSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLOGDECOSBL
OGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOG
DECOSBLOGDECOS
BLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBL
OGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOGDECOSBLOGDEC
OSBLOG
DECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGD
ECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOSBLOGDECOSBLO
GDECOS
BLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECO
SBLOGDECOSBLOGDECO
SB
LOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDECOSBLOGDE
COSBLOGDEC

Introduction

{ 16:08, 16/01/2007 } { Posté dans particulier } { 0 commentaire(s) } { 0 rétrolien(s) } { Lien }
Introduction

    L'incipit et l'épilogue sont deux moments intéressants dans un roman. Ils nous permettent de comprendre les choix narratifs du romancier. Leur comparaison nous renseigne sur la construction du roman et sa signification. Ici, le passage constitue l'ouverture du roman de Maupassant, Bel-Ami, publié en1885, roman le plus important après Une Vie. Le titre Bel-Ami est aussi le surnom donné au personnage Georges DUROY, sur lequel s'ouvre et s'achève le roman, c'est un surnom doux à connotation valorisante pour celui qui le porte. Ce passage va nous permettre d'apporter une réponse aux questions que se pose tout lecteur de roman : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Nous pourrons ainsi découvrir le portrait de Georges DUROY et les principaux thèmes dans cette première page.


Lecture méthodique

1° axe : Les réponses aux questions que se pose le lecteur en lisant la première page de ce roman

a) De qui ?

   Le personnage central est nommé dans la première phrase : "Georges DUROY est sorti du restaurant"
   Il domine cette première page, il est le sujet de tous les verbes de chaque paragraphe, excepté le 3ème, où il est le sujet des regards féminins qui convergent vers lui.

b) De quoi ?

    De sa pauvreté, de sa difficulté à assurer sa subsistance. Le 4ème paragraphe de ce passage est le plus long, et c'est celui dans lequel sont développés tous les calculs approbatiques, auxquels se livre Georges DUROY. Le champ lexical de l'argent domine, il est annoncé d'ailleurs dès la première phrase : " Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce de cent sous, Georges DUROY sortit du restaurant. " et est surtout présent dans le 4ème paragraphe :
 "3 Francs 40, 22 sous au lieu de 30, coûtaient, 1 Franc 20, boni, dépense"

c) Où ?

    Le mot " Boulevard " et " la rue Notre Dame de Lorette " nous suggèrent que cette scène se passe à Paris.

d) Quand ?

  Cela se passe au début de l'été : " On était au 28 juin "
  "On" a une valeur impersonnelle, indéfinie.

e) Position du narrateur

    Il est omniscient


  Conclusion partielle : Chacune des questions trouve une réponse, plus ou moins précise : nous avons donc bien affaire à un passage de l'incipit.


2° axe : Portrait de Georges DUROY

a) Le physique

    C'est un portrait en mouvement : " sortit, cambra, marchait, avançait ". Georges DUROY est un personnage actif, on dira d'ailleurs plus tard que c'est un battant.
  Sa silhouette est marquée de son passé militaire qui lui a laissé une certaine prestance : " Comme il portait beau, par nature et par pose d'ancien sous-officier, il cambra sa taille, frisa sa moustache d'un geste militaire et familier" et également tout le cinquième paragraphe : " Il marchait ainsi qu'au temps où il portait l'uniforme des hussards, la poitrine bombée, les jambes un peu entrouvertes, comme s'il venait de descendre de cheval ; et il avançait brutalement dans la rue pleine de monde, heurtant les épaules, poussant les gens pour ne point se déranger de sa route. Il inclinait légèrement sur l'oreille son chapeau haute forme assez défraîchi, et battait le pavé de son talon. Il avait l'air de toujours défier quelqu'un, les passants, les maisons, la ville entière, par chic de beau soldat tombé dans le civil. ".
  D'autre part, " Son regard de joli garçon " nous apparaît dans les premières lignes, et est repris à la fin du passage. Il englobe la vivacité de Georges DUROY, qualifiée comme " des coups d'épervier ".   " Frisa sa moustache d'un geste militaire et familier " nous montre que Georges DUROY est très viril.
  Ces deux points seront donc une arme de séduction que l'on retrouvera tout le long du roman.

b) Ces éléments suggèrent son portrait psychologique

    A la fierté de son allure militaire correspond une certaine forme de brutalité, de provocation " brutalement, heurtant, poussant, ne point déranger, défier "
    Les termes sont abondants et se résument par la gradation finale : " Il avait l'air de toujours défier quelqu'un, les passants, les maisons, la ville entière "
    Son esprit calculateur est décrit dès le 4ème paragraphe. Cette quasi obsession est dictée par la faim, la soif.


3° axe : Les thèmes essentiels du roman affleurent dans ce passage

a) Le caractère naturaliste du roman

    Avec l'ambiance populaire (" bocks de bières, pain, saucisson, gargote, collation "), le caractère naturaliste est ici présenté et nous donne un aperçu de la vie parisienne, un soir d'été, près d'un boulevard.

b) Soif d'argent

    Le lexique de l'argent apparaît dès la première ligne : " Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce de cent sous, Georges DUROY sortit du restaurant. " et est bien présent en détail dans le 4ème paragraphe.

c) Autre thème : les femmes

    Un autre thème est aussi important, c'est celui des femmes, dont l'attention est retenue, et le regard que DUROY jette sur elles est une preuve de sa force de séduction.


  Conclusion partielle : 3 thèmes apparaissent à l'ouverture de ce roman.


Conclusion

    L'ouverture de ce roman remplit bien son contrat, elle nous informe en particulier sur le personnage central de Bel-Ami. Elle intrigue aussi par certains traits de caractère de ce dernier et les hypothèses commencent à poindre. De plus, les grands thèmes présentés sont annoncés : L'argent, les femmes, l'arrivisme



land mines

{ 15:42, 16/01/2007 } { Posté dans Mon espace } { 0 commentaire(s) } { Lien }

Que sont les mines terrestres ?

Les mines terrestres sont des bombes qui explosent au contact. Les militaires les ont utilisées dans des guerres et des conflits très variés, sur tous les continents, surtout au cours des dernières décennies. Elles sont enterrées manuellement ou dispersées par avion au-dessus de vastes superficies où elles attendront la venue d'un passant ou d'une passante. Les mines durent de nombreuses années et restent là jusqu'à ce qu'une personne ou un animal vienne en contact avec elles et les fasse exploser. Elles sont comme des soldats qui ne dorment jamais et qui tirent sur tout ce qu'ils voient.

Quels effets les mines ont-elles sur les jeunes?

Elles prennent leur nourriture.
Là où l'on plante des mines, on ne peut pas cultiver la terre. Rien ne pousse et les parents comme les enfants ont faim.

Elles prennent leur éducation.
Là où il y a des mines, bien souvent les enfants ne peuvent pas jouer, aller à l'école ou accomplir leurs tâches. Ils ne peuvent pas faire ce que les enfants font normalement. Cela les empêche d'apprendre comme leurs parents l'ont fait.

Elles prennent leurs parents.
Le mines tuent et blessent les parents. Les enfants dépendent de leurs parents non seulement au plan émotif, mais aussi financièrement. Lorsqu'un parent est blessé ou tué par une mine, les enfants doivent trouver un autre moyen de subvenir à leurs besoins et à ceux du reste de la famille.

Elles prennent leur vie et leurs membres.
Tout en poursuivant leurs activités quotidiennes, les enfants peuvent trébucher sur des objets qui semblent intéressants mais qui sont, en fait, - ils le découvrent trop tard - des mines. Perdre un bras, une jambe ou un œil, quand on est très jeune, signifie qu'on ne peut plus sauter, courir ou jouer aisément. Parce que le corps des enfants change rapidement, un accident, causé par une mine, peut affecter la croissance physique. Pour les filles, ce genre d'accident peut signifier que leur corps se développera d'une manière telle qu'elles ne pourront pas avoir d'enfants. Il sera aussi plus difficile pour la victime d'une mine de trouver un mari ou une femme ou encore, de trouver un emploi.

Elles prennent leur avenir.
Lorsqu'un pays est fortement miné, il est difficile de reconstruire après la guerre. Les routes minées empêchent le transport des biens. Les mines enfouies dans les champs empêchent la culture de la terre. Les mines posées dans les villes constituent un danger pour les familles qui ont fui les combats et désirent rentrer chez elles, afin de refaire leur vie. Le traitement des personnes ayant survécu à un accident causé par une mine, peut absorber le peu d'argent disponible pour les besoins sociaux. Il est difficile de développer une société vigoureuse et une économie indépendante lorsque ces problèmes existent.

 

Le Traité du peuple contre les mines terrestres

En décembre 1997, plusieurs personnes et représentants des gouvernements du monde se sont réunis à Ottawa. Ils s'étaient rassemblés pour signer un accord selon lequel ils s'engageaient à ne plus utiliser ou fabriquer de mines terrestres. Tandis que les représentants des gouvernements signaient le traité officiel, les personnes qui voulaient manifester leur engagement vis-à-vis l'interdiction des mines terrestres sont venues signer le Traité du peuple contre les mines terrestres. Ceci s'est produit dans plus de 60 communautés d'un bout à l'autre du Canada, de même qu'en Asie, en Afrique et en Europe. Le texte qu'elles ont signé affirmait qu'elles étaient en faveur de l'interdiction des mines terrestres et qu'elles travailleraient dans ce but.

Le Traité pour l'interdiction des mines terrestres est aussi connu sous le nom de " Traité du peuple ", parce que les efforts pour interdire les mines ont été déployés, d'abord par un petit nombre de personnes et non par les représentants des gouvernements; celles-ci se sont rendu compte que les mines terrestres touchaient beaucoup de personnes; aussi ont-elles décidé de faire quelque chose. Si l'on parle de Traité du peuple, c'est aussi parce qu'il faudra qu'un grand nombre de personnes continuent à travailler ensemble pour que le Traité ait un effet.

Le Traité interdit l'emploi, la production et l'exportation des mines antipersonnelles. Les pays qui le signent acceptent de détruire toutes les mines en leur possession et de les retirer de leur sol.

On a demandé à deux jeunes filles d'être les premières à signer le Traité du peuple à Ottawa : Song Kosal du Cambodge et Lindsay Willcox de Nepean. Au Canada seulement, plus de 36 000 personnes ont signé le Traité du peuple, depuis que Kosal et Lindsay ont montré qu'elles étaient en faveur d'un avenir où il n'y aurait plus de victimes des mines terrestres.






Drew barrymore la star !

{ 14:45, 1/08/2006 } { Posté dans Mon espace } { 0 commentaire(s) } { Lien }


ma domicile !

{ 14:43, 1/08/2006 } { 0 commentaire(s) } { Lien }


Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

«  06 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Liens

pour les ados

Catégories

Mon espace
particulier

Articles Récents

citations
english sentences
english sentences
Sans Titre
Introduction

Amis